Vent de Raison
Question 5
< >
5 questions adressées au gouvernement wallon

Pourquoi le consommateur belge doit-il payer un MWh éolien terrestre plus de 100 € alors que le même MWh éolien est disponible sur le marché européen de l’éolien en mer pour la moitié ?

 

 

 
Question 2
< >
5 questions adressées au gouvernement wallon

 Qui mesure quoi ?

 
Question 4
< >
5 questions adressées au gouvernement wallon

Que signifie, à long terme, le sacrifice de la ruralité et des forêts à la production d’électricité éolienne ?

 
 
Question 3
< >
5 questions adressées au gouvernement wallon

Comment va-t-on arbitrer entre les actions de production et de consommation d’électricité dans le cadre des Plan National Energie Climat (PNEC), Plan Action Climat Energie (PACE, Wallonie) et Klimaatbeleidsplan (Vlanderen) ?

 
 
Question 1
< >
5 questions adressées au gouvernement wallon

Y a-t-il un pilote dans l'avion ?

 

 

 

RIP - THIMISTER-CLERMONT - 05/12/2019

3 éoliennes dans le ZI des Plénesses

RIP à 19H à la Salle du Goût de la Vie, Les Plénesse 71 à 4890 Thimister-Clermont

RIP - AYWAILLE - 05/12/2019

11 éoliennes le long de la E25 entre Ernonheid et Lorcé.

RIP à 19h00 à la Salle Al Vîle Sicole, Ernonheid 1 à 4920 Aywaille

EP - EGHEZEE-LIERNU - 09/12/2019 au 20/01/2020

Avis d'enquête 

Lire le pdf : 
>> pdfeneco-wind-belgium_avis.pdf

EP - OREYE-CRISNEE - 14/11/2019 au 16/12/2019

 

Enquête publique complémentaire après annulation du permis par le CE.

Promoteur : Elicio
Nombre éoliennes : 6

>> jpgavis_a_la_population_enquete_publique.JPG

 

Elle ne dort ni ne sommeille ...

 

Depuis la newsletter d’août 2018, dont plusieurs éléments importants sont toujours d’actualité, les gouvernements régionaux ont été récemment recomposés et le gouvernement fédéral est encore en réfection. L’asbl VdR-WmR travaille activement en vue d’établir un « panorama » aussi factuel que possible des dossiers environnement-énergie sur les tables respectives de ces gouvernements afin de préparer une « rentrée politique » par la porte de la « société civile » dont les gouvernements régionaux (certainement le gouvernement wallon) nous assurent qu’il vont (enfin !) faire une interlocutrice à part entière.

Pendant cette même période, l’activité des promoteurs éoliens en Wallonie a repris avec une intensité encore jamais observée, donnant lieu à une avalanche de nouveaux projets souvent concurrents et à la remise sur le métier d’anciens projets qui avaient été abandonnés suite aux actions de comités locaux. Cette frénésie confirme, si nécessaire, la hâte des promoteurs pour tenter de sécuriser un maximum de permis uniques tant qu’un nouveau « décret éolien » ne viendra pas remplacer l’AGW du 13/02/2014 invalidé par le Conseil d’Etat et dont les effets s’éteignent en novembre 2020. VdR-WmR veille attentivement à ce que la création d’un tel décret se fasse dans le cadre des nouvelles directives européennes 2018/1999 et 2018/2001, lesquelles imposent une stricte procédure de consultation du public.

La situation en Flandre est également marquée par de nombreux projets, dont certains de grande envergure et impliquant des EIE sur des zones chevauchant la démarcation entre Flandre et Wallonie (une situation nouvelle pour laquelle il n’y a pas de réglementation connue), ce que les promoteurs concernés se refusent à faire. Les comités locaux concernés mènent un vigoureuse action en vue de redresser cette situation.

Fin 2019 aura lieu l’assemblée générale de l’asbl : une convocation en ce sens sera envoyée prochainement aux membres cotisants.

NEVER GIVE UP !

 

Les éoliennes seraient-elles dangereuses pour la santé ?

 

Dormir sans réveils intempestifs ni maux de tête, c’est le rêve de la famille Gérard. Et dans la région, les hommes ne sont pas les seuls à souffrir : les vaches sont victimes d’un mal mystérieux.

Lire l'article sur : fr.friends-against-wind.org ( 01/10/19 )
>> Les éoliennes seraient-elles dangereuses pour la santé ?

 

Les éoliennes, dangereuses pour la santé ?

Dormir sans réveils intempestifs ni maux de tête, c’est le rêve de la famille Gérard. Et dans la région, les hommes ne sont pas les seuls à souffrir : les vaches sont victimes d’un mal mystérieux.

Lire l'article sur : fr.friends-against-wind.org ( 01/10/19 )
>> Les éoliennes seraient-elles dangereuses pour la santé ?

06/10/19 : Près de 10.000 ménages alimentés en électricité grâce au parc éolien de Fernelmont

 

L'installation comprend quatre éoliennes

Un nouveau parc éolien a été inauguré samedi à Fernelmont, dans la province de Namur, en présence du ministre wallon de l'Energie Philippe Henry (Ecolo).

L'installation comprend quatre éoliennes. Trois ont été financées par la société Luminus, la quatrième par un regroupement de coopératives et la commune. Celles-ci s'ajoutent aux quatre autres déjà existantes depuis 2009. De quoi alimenter 10.000 ménages en électricité. La mise en place des nouvelles éoliennes a été envisagée en 2012 et a abouti en octobre 2018. De dernière génération, elles permettront de produire 26 gigawatts-heure par an afin d'alimenter à elles seules quelque 6.500 familles en énergie verte, précise Luminus. Ensemble, les huit éoliennes permettront aussi d'éviter le rejet de 40.000 tonnes de CO2 par an, affirme le fournisseur en énergie.

Une des quatre nouvelles éoliennes appartient à la société Marchôvent, qui regroupe trois coopératives : Champs d'énergie, Nosse Moulin et HesbEnergie. Elle a aussi reçu l'appui de la commune de Fernelmont.

"C'est ça l'avenir", a commenté le nouveau ministre wallon de l'Energie, dont c'était la première sortie officielle en la matière. "On doit évidemment de plus en plus nous diriger vers les énergies renouvelables et l'implication citoyenne est importante en ce sens. On a besoin de tous pour réussir à donner des réponses satisfaisantes aux problèmes climatiques."

"Le gouvernement wallon s'est donné l'objectif de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990. Aujourd'hui, nous sommes à environ 36%", a ajouté Philippe Henry. "Les avancées à réaliser sont donc énormes mais elles sont la traduction de l'accord de Paris. Cela veut dire que l'on doit changer beaucoup de choses et en particulier produire de l'énergie renouvelable, tout en réduisant notre consommation."

"Nous allons aussi devoir prendre des mesures importantes dans tous les secteurs, que ce soit la mobilité, l'industrie, l'agriculture ou encore la construction", a-t-il conclu.

Après l'inauguration officielle des nouvelles éoliennes, les festivités se sont poursuivies à Fernelmont. De nombreuses animations étaient proposées, ainsi que des conférences sur les énergies renouvelables, la consommation énergétique et l'économie sociale. Une manière de mettre la population locale au centre de ce projet et de susciter des vocations. Parmi la centaine de personnes présentes, beaucoup se sont d'ailleurs montrées intéressées par la démarche des coopératives et pourraient bien les rejoindre prochainement.

Lire l'article sur : dhnet.be ( 06/10/19 )
>> Près de 10.000 ménages alimentés en électricité grâce au parc éolien de Fernelmont

 

07/10/19 : "Des projets éoliens dans tous les sens" à Hamois et Ciney

 

Luminus a présenté un projet jeudi soir. Un parmi tant d’autres

Jeudi soir, Luminus a présenté aux communes d’Hamois et de Ciney ainsi qu’à leurs habitants l’un de ses projets éoliens. Celui-ci prévoit l’implantation de six éoliennes, entre le hameau d’Emptinal et le village de Natoye, à proximité de la N4. A elles six, ces machines doivent produire chaque année environ 36.000 kWh d’énergie verte, soit la consommation électrique de 9.000 ménages. Cela permettra d’économiser 16.000 tonnes de CO2/an par rapport aux émissions d’une centrale thermique au gaz. "Cette économie est comparable aux émissions d’environ 7.000 voitures (d’un kilométrage de 15.000 km/an et d’émissions moyennes du parc automobile belge de 152,5g de CO2/km) En période non venteuse, les centrales de pointe permettent de répondre à la demande d’électricité", précise-t-on chez Luminus.

A ce stade, le projet n’a été que présenté aux responsables politiques et citoyens qui ont jusqu’au 18 octobre pour émettre, par écrit, leurs observations et suggestions destinées à la réalisation de l’étude d’incidences. "Nous ne sommes en tout cas pas favorables à la dispersion d’éoliennes sur notre territoire", précise la bourgmestre d’Hamois Valérie Warzée.

Car ce projet de Luminus n’en est qu’un parmi tant d’autres. "Depuis la fin 2018, nous avons été consultés à sept reprises pour des projets éoliens qui concernent des communes limitrophes. Ca vient dans tous les sens, de sociétés totalement différentes qui ne se concertent pas. Il n’y a pas ailleurs aucune ligne de conduite de la part de la Région wallonne. On dirait que c’est la course aux permis, peu importe les nuisances sonores et paysagères."

La commune voisine de Ciney serait en effet concernée par 18 éoliennes dont deux qui font partie du projet présenté jeudi. "On ne compte pas les zones qui sont à l’étude car elles intéressent les promoteurs" explique l’échevine de l’énergie Laurence Daffe. S’ajoutent à ces 18, les 4 de Hamois et 20 autres sur les communes voisines que sont Dinant, Houyet et Yvoir. "A Ciney, une réunion d’information est prévue à cet égard le 17 octobre à 20h00 au théâtre communal pour prendre le pouls de la population. On est conscient que le besoin d’énergie est important et qu’il est important de se tourner vers le renouvelable mais on veut savoir vers quoi le citoyen veut aller."

Lire l'article sur : dhnet.be (07/10/19)
>> "Des projets éoliens dans tous les sens" à Hamois et Ciney

 

02/10/19 : Ghlin: l’IDEA veut implanter sept éoliennes sur le zoning

 

Un nouveau projet éolien a été lancé sur le zoning de Ghlin-Baudour. Il est porté par l’intercommunale IDEA, en partenariat avec la société Luminus. Les responsables de l’IDEA prévoient en effet d’introduire une demande de permis unique relative à la construction et l’exploitation d’un parc de sept éoliennes.

« Depuis l’entrée en vigueur du nouveau code de développement territorial (CoDT), l’IDEA, en tant que gestionnaire de zones d’activités, était confronté à de nombreuses demandes d’implantation d’éoliennes », explique Émilie Zimbili, responsable de la communication de l’intercommunale.

Lire l'article sur : laprovince.be ( 02/10/19 )
>> Ghlin: l’IDEA veut implanter sept éoliennes sur le zoning

 

02/10/19 : Permis octroyé pour deux nouvelles éoliennes au zoning de Feluy

 

Elles seront construites sur le site de l'entreprise Xtratherm.

Lancé à l'automne 2018, le projet d'installation de deux éoliennes Engie-Electrabel sur le site d'Xtratherm est sur le point d'aboutir. Le permis unique vient en effet d'être octroyé pour la construction et l'exploitation des deux mâts de 115 m de hauteur ainsi que de tous leurs auxiliaires sur le site de cette entreprise située le long de l'autoroute E19 dans le zoning industriel de Feluy. "Si tout va bien, nous espérons pouvoir débuter la construction à l'été 2020", confie Olivier Desclée, le porte-parole d'Engie-Electrabel.

Les deux turbines auront chacune une puissance maximale de 3,6 MW, ce qui produira environ 16 GWh chaque année. "C'est la production électrique d'environ 4 500 familles (NdlR : soit environ 7000 tonnes de CO2 évitées annuellement). L'électricité produite sera réinjectée sur le réseau à hauteur de 13,5 GWh. Le reste, soit 2,5 GWh, alimentera directement la cabine existante d'Xtratherm."

L’entreprise Xtratherm, installée à la rue Zénobe Gramme depuis 2015, produit des panneaux d’isolation pour construction. Elle a été choisie par Engie-Electrabel pour sa situation favorable dans un espace venteux situé loin des habitations. "Hormis la commune du Roeulx qui était réticente, les communes de Seneffe, d'Ecaussinnes et de Manage ont d'ailleurs été favorables à ce projet", insiste le porte-parole du plus grand producteur et fournisseur d'électricité en Belgique.

Lire l'article sur : dhnet.be (02/10/19)
>> Permis octroyé pour deux nouvelles éoliennes au zoning de Feluy

 

26/09/19 : Fauvillers-Habay-Muno : les éoliennes font débat

 

Cela fait des années que les projets éoliens font débat en sens les plus divers, à tel point qu’il est compliqué de suivre où en est chaque dossier. Mais ces dernières semaines, trois dossiers illustrent toute la problématique de cette production verte, entre antis et pros de l’énergie éolienne, qu’elle soit ou non citoyenne.

Début septembre, la coopérative citoyenne Lucéole a organisé un événement familial et festif à Fauvillers pour lancer la campagne d’information et de souscription de parts dans sa future éolienne. 800.000 euros de parts sont attendus d’ici fin décembre pour permettre à la coopérative d’investir dans une des cinq éoliennes du parc de Fauvillers en cours de construction.

Lire l'article sur : plus.lesoir.be (26/09/19)
>> Fauvillers-Habay-Muno : les éoliennes font débat

 

Le public boude le projet North Sea Wind

North Sea Wind, la société coopérative de Parkwind permettant de lever des participations publiques aidant à financer l'éolien offshore, n'a récolté à ce jour que 19% du montant maximum visé. Dès lors, la période de souscription a été prolongée et le montant minimum de participation augmenté.

Lire l'article sur : lecho.be ( 16/09/19 )
>> Le public boude le projet North Sea Wind

Forum citoyen de l’énergie à Dublin : vers l’avènement de la finance verte ?

Le 12 septembre 2019, l’Irlande accueillera la onzième édition du forum citoyen de l’énergie. Un rendez-vous démocratique, au moment où la transition énergétique peine encore à se concrétiser dans de nombreux pays. La finance verte semble être un levier crucial, alors que la nouvelle commission européenne, désignée le 10 août 2019, se fixe pour objectif de mettre en oeuvre une transition énergétique inclusive…

Lire l'article sur : lenergeek.com ( 11/09/19 )
>> FORUM CITOYEN DE L’ÉNERGIE À DUBLIN : VERS L’AVÈNEMENT DE LA FINANCE VERTE ?

HABAY - il y aura bien un référendum

La Commune compte bien prendre l’avis des Habaysiens sur le projet de quatre éoliennes.

Lire la suite...

Fauvillers : Appel à l’épargne pour une éolienne citoyenne

Le samedi 7 septembre, la coopérative citoyenne Lucéole organise un événement familial et festif à Fauvillers pour lancer la campagne d’information et de souscription de parts dans sa future éolienne. 800.000 euros de parts sont attendus d’ici fin décembre pour permettre à la coopérative d’investir dans une des cinq éoliennes du parc de Fauvillers en cours de construction.

Lire l'article sur : lanouvellegazette.be ( 05/09/19 )
>> Fauvillers: Appel à l’épargne pour une éolienne citoyenne

Le Ministre Di Antonio accorde sur recours à Lucéole 4 éoliennes pour Habay-la-Neuve

 

Le ministre wallon Carlo Di Antonio a délivré le permis d’exploitation pour le parc de quatre éoliennes de 190 mètres de haut implantées au nord de Houdemont. Un projet initié par la coopérative habaysienne Lucéole. Trois des quatre éoliennes sont situées sur des terrains communaux. Des terrains pour lesquelles aucune convention n’a encore été signée entre la Commune et Lucéole.

Lire l'article sur : lavenir.net ( 29/08/19 )
>> Habay: permis accordé pour 4 éoliennes à Houdemont

 

VAL DE DENDRE : De plus en plus d’éoliennes

Longtemps repoussés, les projets éoliens se multiplient dans le Val de Dendre, non loin de l’A8 notamment.

Lire l'article sur : m.lavenir.net ( 30/08/19 )
>> VAL DE DENDRE : de plus en plus d’éoliennes

La géothermie, une solution pour contrôler la canicule

 

La climatisation est-elle le meilleur bouclier contre la canicule ? Alors que les épisodes de canicule se succèdent en France cet été, la question refait surface. Le 3 juillet 2019, le Syndicat des énergies renouvelables s’est exprimé en faveur de la géothermie pour refroidir les habitations. La géothermie présente de nombreux avantages, mais elle peine à se faire connaître du grand public.

Lire la suite sur : lenergeek.com ( 19/07/19 )
>> La géothermie, une solution pour contrer la canicule

 

Le parc éolien de Tournai-Ouest refusé par le FD

 

"La société tournaisienne Ventis, spécialisée dans l’éolien, a essuyé un refus de permis concernant l’implantation de 7 éoliennes sur la zone industrielle de Tournai-Ouest. Toutefois, Ventis nous a confirmé son intention d’introduire un recours contre cette décision et se dit sereine par rapport à la suite du dossier.
On a aussi appris que de son côté, l’intercommunale IDETA, qui avait introduit par l’intermédiaire d’E-nos-vents, une demande pour 3 éoliennes sur cette même zone de Tournai-Ouest, a demandé de “stater la procédure”."

Lire l'article sur : notele.be ( 01/08/18 )
>> Le projet de 7 éoliennes sur la zone de Tournai-Ouest refusé par le fonctionnaire délégué

 

"Du greenwashing sur nos enfants" à LEGLISE

"Du greenwashing sur nos enfants" à Leglise.
Les promoteurs éoliens peuvent-ils organiser des conférences dans nos écoles ? La question divise.

 

 

 
Lire la suite...

HERON-FERNELMONT - 6 éoliennes - Aspiravi - Arrêt CE 245098 - Annulation du permis

Arrêt CE 245098 - 4 juillet 2019

 

 
Lire la suite...

Sauver le climat en détruisant la biodiversité ?

EOLIENNES - INSECTES EN DANGER

 
 

 

 
Lire la suite...

Les dossiers

Parcs éoliens A propos de l'éolien Le bruit éolien Santé publique