Vent de Raison

Aspiravi envisage d’implanter 6 éoliennes entre Houdemont et Hachy. Là même où Lucéole avait reçu un avis défavorable.

 

"Près de 150 personnes avaient fait le déplacement à la salle du Rosaire pour entendre les explications de la société Aspiravi cette fois. Cette dernière envisage d’implanter six machines d’une hauteur pouvant culminer de 146 à 215 m. Des éoliennes qui seraient installées à proximité de la E25 entre les villages de Houdemont et de Hachy. Un endroit déjà choisi par la coopérative Lucéole pour 6 machines, refusé à l’époque par la Région wallonne. Visiblement, le chef de projets d’Aspiravi présent à la réunion n’avait pas connaissance de cette donnée, tout comme il aurait appris l’existence d’un projet éolien à Hachy il y a un mois. Deux parcs qui se télescopent en partie. Aspiravi n’aurait pas non plus connaissance de la construction du futur hôpital à Houdemont.On apprend également qu’un projet de quatre éoliennes a été accepté le long de la E25. Nous devons en tenir compte dans notre étude d’incidences, voir si les projets sont compatibles», affirme la responsable de l’étude.
Une méconnaissance du terrain qui laisse pantois une partie du public, sceptique. Un public loin d’être acquis à la cause de l’éolien et qui l’a fait sentir aux promoteurs de ce quatrième projet. «Les habitants de Habay n’en veulent pas. Êtes-vous prêt à retirer votre projet? Vous devez tenir compte du citoyen. Mettez vos éoliennes où les gens sont d’accord ou en mer», lance un Habaysien, largement applaudi par le public. «Il s’agit ici d’un avant-projet dont l’étude n’a pas encore commencé. C’est au bureau d’étude de faire son travail», rétorque le chef de projet d’Aspiravi. «On ne va pas salir le fond de notre jardin pour ne rien gagner. Il n’y a pas d’intérêt », lance encore un autre citoyen. Les Habaysiens ont jusqu’au 21 novembre pour adresser leurs observations et suggestions par écrit à la Commune et à la société Aspiravi."

Lire l'article sur : lavenir.net ( 08/11/19 )
>> Éolien: un projet similaire déjà refusé à Habay