Vent de Raison

07/10/19 : Eghezée: le parc éolien le long de l'E411 va changer de visage

 

La société Eneco Wind, gestionnaire du parc, veut démonter 8 éoliennes de 122 mètres de haut pour les remplacer par 7 machines de 170 mètres. Plus grandes donc, mais aussi deux fois et demi plus puissantes...

Où en est-on dans ce projet ?

L'enquête publique vient de se clôturer. Sur base de ses résultats et de l'avis des communes concernées, l'administration wallonne délivra un permis unique. Ce devrait être pour fin décembre. Ce n'est qu'après cette étape décisive que le porteur de projet pourra lancer des appels d'offres auprès de fournisseurs. Le chantier de démontage et de construction ne devrait donc pas commencer avant 2022, voire fin 2022. Si toutefois aucun recours n'est introduit contre le projet.Le chantier sera un peu différent des chantiers de parcs éoliens classiques car les nouvelles éoliennes vont être placées sur le même site que le parc existant, en bordure de l'autoroute E411 (entre Perwez et Aische-en-Refail). Il faudra donc démonter les anciennes machines avant de monter les nouvelles.

Comment ?

Soit on procède une par une, soit on démonte tout avant d'installer le nouveau parc. Tout dépendra là-aussi des exigences du constructeur qui obtiendra le marché. Mais en tout cas, les anciennes et les nouvelles éoliennes ne vont pas cohabiter.

Sur le même socle que les anciennes éoliennes ?

Techniquement, ce n'est pas possible, notamment parce que les nouveaux mâts, plus hauts, devront forcément être placés à une distance plus importante des zones d'habitation. Cela ne veut pas dire que les socles en béton resteront au milieu des champs pour autant : la couche de 4 mètres de béton sera enlevée et des terres y seront remises. Quant aux éoliennes proprement dites, la firme étudie la possibilité de les revendre, pour leur donner une deuxième vie.

Lire l'article sur : rtbf.be ( 07/10/19 )
>> Eghezée: le parc éolien le long de l'E411 va changer de visage