Vent de Raison

Parc éolien de STER : le conseil de l'environnement s'oppose aux onze éoliennes

 

Ce lundi, l’enquête publique à propos des éoliennes de GreenTech a été officiellement clôturée. La demande de permis pour planter onze mâts en bordure d’autoroute, dans une zone forestière, le long de l’aire de repos de Cronchamps, a suscité de nombreuses réactions d’habitants, une centaine à Stavelot, une trentaine à Jalhay. Pour la plupart, des remarques négatives, voire des oppositions farouches. Parallèlement, une pétition circule en faveur d’une participation citoyenne au projet, sous la forme d’une coopérative sociale.

L’élément le plus neuf, c’est que le conseil wallon de l’environnement vient de publier son avis. Il est défavorable. Les experts reconnaissent le haut potentiel venteux de l’endroit retenu par le promoteur, une société filiale du groupe tournaisien Ventis. Mais l’implantation est jugée inopportune, précisément en fonction du positionnement sommital du site. Sommital ? En clair, c’est un "piédestal", ce qui pourrait poser des problèmes pour la navigation aérienne, mais qui, surtout, accentuerait l’impact visuel sur le paysage. Et le rapport note que, si l’autorisation devait être accordée, il n’y aurait plus de raison d’interdire ce type d’infrastructure là où c’est actuellement exclu, comme sur le plateau des Hautes Fagnes, par exemple.

Les autorités communales doivent à présent se prononcer, avant de transmettre le dossier à l’administration régionale, pour décision.

Lire l'article sur : rtbf.be
>> Le conseil de l'environnement s'oppose aux onze éoliennes de Ster