Vent de Raison

Le port d'Anvers collabore avec Fluxys en matière de capture du CO2

Le port d'Anvers, deuxième port européen, et Fluxys, le gestionnaire de réseaux gaziers, ont décidé de collaborer en matière de capture de CO2, ont annoncé mercredi les deux sociétés.L'Accord de ParisLe respect de l'Accord de Paris passe par une diminution drastique des émissions de CO2 afin d'atteindre une neutralité carbone au plus tard à la moitié du siècle. La Belgique devra ainsi réduire ses émissions de 35% d'ici 2030 par rapport à 2005. Dans ce contexte, la capture et le stockage du carbone font partie des options étudiées pour atténuer le réchauffement climatique.Réutilisation ou stockage du CO2Dans une première phase, le port d'Anvers et Fluxys examinent la faisabilité des solutions consistant à capturer le CO2 dans le secteur industriel du port, à transporter le CO2 par canalisation ou par navires et à le réutiliser ou le stocker. "L'objectif est de mettre en œuvre des projets concrets ensemble si l'étude de faisabilité se révèle positive", précise un communiquéRotterdam étudie aussi la questionDe son côté, le port de Rotterdam, premier port européen, a déjà fait savoir qu'il étudiait également, dans le cadre de son projet "Porthos" (Port of Rotterdam CO2 Transport Hub & Offshore Storage), la faisabilité de la capture de CO2 et de son stockage sous la mer du Nord. Une partie du CO2 capturé serait utilisé pour accélérer la culture de plantes sous serre tandis que la plus grosse part du gaz carbonique serait injectée dans un champ gazier épuisé situé sous la mer du Nord, à environ 25 kilomètres du littoral néerlandais.

Lire l'article sur : 7sur7.be
>> Le port d'Anvers collabore avec Fluxys en matière de capture du CO2