Vent de Raison

Une essence renouvelable à 34% testée en exclusivité mondiale

Alors que l’essence sans-plomb contenant jusqu’à 10% d’éthanol (SP95-E10) est sur le point de devenir la première essence utilisée en France (devant le traditionnel SP95), selon le dernier bilan annuel de la Collective du bioéthanol, une nouvelle innovation du groupe Global Bioenergies devrait encore renforcer le rôle des biocarburants dans l’avenir. Le groupe pétrochimique français a testé jeudi 5 avril 2018 sur le circuit Linas-Montlhéry en région parisienne, la première voiture au monde roulant avec un carburant composé à 34 % d’essence renouvelable. Un nouvel isobutène totalement biosourcé Une Audi A4 2.0 TFSI alimentée à 34 % par de l’essence renouvelable réalisait jeudi 5 avril 2018 dans l’Essonne ses premiers tours de piste dans le but de démontrer la viabilité du carburant « vert » conçu par l’entreprise française Global Bioenergies, spécialisée dans la conversion par fermentation de ressources renouvelables en hydrocarbures. Cette voiture a fonctionné pendant plusieurs dizaines de minutes grâce à un mélange de dérivés d’isobutène : « l’isooctane, obtenu par la condensation de deux molécules d’isobutène suivie d’une hydrogénation, et l’ETBE, obtenu par la condensation d’isobutène et d’éthanol », explique Global Bioenergies dans un communiqué.

Lire l'article sur : lenergeek.com
>> Une essence renouvelable à 34% testée en exclusivité mondiale