Vent de Raison

Agriculture et éolien

L’engagement wallon va bien au-delà des obligations européennes qui sont de 13% pour la Belgique. Et cet engagement pose problème aux propriétaires terriens wallons qui s’inquiètent des conséquences du nouveau cadre de référence éolien et souhaitent une réflexion de fond.

Leurs inquiétudes :

-       une atteinte à la liberté des propriétaires d’utiliser leur terre comme ils le veulent

-       plusieurs milliers d’ha seront concernés, avec des pertes importantes en matière de production agricole ou forestière à la clé.

-       les zones de compensation écologique représentent des hectares de terres à finalité agricole ou forestière qui seront « bloquées » pour compenser la perte de biodiversité produite par l’industrie éolienne.