Vent de Raison

France : le gouvernement se porte au secours des renouvelables

 

Les fabricants et exploitants de parcs éoliens et photovoltaïques sont dans une situation difficile, touchés à la fois par l’arrêt de l’économie à la suite de la pandémie et de grandes difficultés d’approvisionnement auprès de leurs fournisseurs industriels chinois.
Pour éviter un effondrement de la filière et même des faillites en série, le gouvernement a donc annoncé mercredi 1er avril plusieurs mesures d’urgence. Il s’agit du maintien de certains tarifs d’achat très favorables de l’électricité renouvelable et de l’allongement de délais.

Une stratégie de plus en plus contestée, jugée coûteuse et inefficace : certains soulignent que le gain en matière d’émissions de gaz à effet de serre est inexistant quand les renouvelables remplacent de l’électricité nucléaire, et que leur caractère intermittent par nature affaiblit la sécurité des réseaux électriques.

Les renouvelables n’échapperont pas de toute façon à un moment de vérité, compte tenu notamment de la réalité de leur dépendance vis-à-vis de l’industrie chinoise, bien loin des discours vendeurs de leurs promoteurs vantant une production et des emplois locaux.

(publié par J-Pierre Dieterlen sur la page de Jean-Marc Jancovici)

Lire l'article sur : transitionsenergies.com ( publié le 02/04/2020 )
>> Le gouvernement se porte au secours des renouvelables