Vent de Raison

Un citoyen à l'Elysette

Je me suis rendu ce jour à 14 heures au Château de la Hulpe afin d'assister à la conférence de presse que donnait l'Olivier. Lorsque le sujet éolien est arrivé sur table j'ai écouté attentivement le ministre Henri et le ministre Nollet. Au moment des questions réponses de journalistes j'ai pris la parole et posé les questions suivantes :

Messieurs  les ministres, vous parlez du nouveau décret éolien que vous souhaitez faire passer en vitesse avant la nouvelle législature, pourriez-vous me dire pourquoi cet empressement tout en sachant que l'enquête publique que vous avez demandée indique qu'un grand nombre de personnes sont contre ce projet ? Est-ce un arrangement politique qui vous pousse à faire cela ?Monsieur le ministre Henry, pourquoi présenter un nouveau Décret éolien sans avoir aujourd'hui encore des études précises quant à l'impact sur la santé et l'impact financier pour les citoyens concernés ?Monsieur le ministre Henry qu'en est-il des projets qui sont en cours aujourd'hui ? Sont-ils arrêtés ou, comme d'habitude, vont-ils continuer sans tenir compte de vos modifications dans ce nouveau décret ?Après ces trois questions, la presse et les ministres ont demandé qui j'étais. J'ai répondu que j'étais un citoyen qui attendait des réponses à des questions. J'ai également indiqué que j'étais l'auteur d'un des courriers qui a été déposé par exploit d’huissier au gouvernement wallon. Contrairement à ce que vous avez dit lors de cette conférence de presse, à savoir  "nous écoutons les citoyens et voulons répondre à leurs questions", moi à ce jour, je n'ai toujours rien reçu comme réponse. Et pour info les citoyens non plus.Le ministre, pardon, les ministres ont également confirmé que ce n'était pas le moment de poser ces questions et qu'ils m'écouteraient après la conférence de presse. Promesses électorales… je ris car après la conférence de presse ils m'ont fui. Il est dommage de voir que même en essayant de parler aux ministres concernés en direct aucun ne souhaite  répondre ;  comme citoyen, je trouve ça déplorable.

Qu'en est-il de l'intégrité du PS, du CDH ? En effet, en fin de législature, suite aux accords politiques préalables, ils ne font que honorer ce qu'ils ont promis en se moquant des citoyens. Personnellement je trouve cette situation extrêmement grave, antidémocratique. Rendez-vous compte, un citoyen a voté pour des partis comme le CDH le PS et peut-être Ecolo, et une fois les votes acquis et le pouvoir pris, la démocratie est oubliée. Ce genre d'alliance au mépris de la démocratie est tout à fait scandaleux. Monsieur les ministres Henry et Nollet, je me répète, je suis pour l'énergie renouvelable !!!  mais arrêtez d'agir en cachette et au détriment de l'économie wallonne, de la santé et du citoyen. Respectez vos engagements politiques - arrêtez de raconter n'importe quoi, parlez  honnêtement.


Je suis apolitique et lorsque j'entends que vous présentez des bons vœux avec en même temps  un coup de poignard dans le dos du citoyen , je trouve ça déplorable. Si demain je dois voter il est clair que je me pose des questions importantes en qui concerne Ecolo, le PS et Le CDH .Monsieur le ministre Henry, Monsieur le ministre Nollet ,Messieurs les ministres du gouvernement wallon, il n'est pas trop tard, ne vous suicidez pas politiquement, le vrai courage serait d'abandonner ce cadre et de faire les choses correctement.

Oserez-vous vous le faire?Stanislas de Lantsheere