Vent de Raison

L’horizon se dégage pour l’éolien wallon. Enfin !

Communiqué de presse

L’horizon se dégage pour l’éolien wallon. Enfin !

Le Gouvernement wallon a adopté ce vendredi en 1ère lecture l’avant-projet de « Décret éolien », un outil indispensable pour une stratégie de développement éolien encadré et planifié.

Inter-Environnement Wallonie se félicite de cette avancée. La fédération environnementale appelle désormais les partenaires gouvernementaux à boucler complètement ce dossier avant la fin de cette législature. 

Depuis 2010, l’exécutif wallon planche sur une stratégie capable d’encadrer le développement de l’énergie éolienne en Wallonie. L’enjeu est de taille car, n’en déplaise à ses détracteurs, ce développement ne relève pas d’un choix partisan mais bien de la nécessité pour la Région de s’engager ambitieusement dans la transition énergétique basée sur les énergies renouvelables voulue par l’Europe. En outre – et il est étonnant que ses détracteurs méprisent cette donnée –, la mise en œuvre de ce développement éolien générera des retombées positives à la fois pour l’économie wallonne et les coopératives locales. 

Première étape de ce processus, l’actualisation du cadre de référence a permis de redéfinir les critères d’implantation et les zones d’exclusion. Ce cadre, fort discuté et disputé, a le mérite de préciser certaines prescriptions comme la distance à l’habitat ou les règles de co-visibilité mais ne palie pas, à lui seul, l’absence d’une planification raisonnée à l’échelle du territoire. 

L’avant-projet de décret assorti de sa carte découpant la Wallonie en lots était donc très attendu. Il instaure un mécanisme d’appel à candidatures pour l’équipement de chacun de ces lots de parcs éoliens répondant à un productible minimal. L’ouverture du capital des projets aux acteurs communaux et aux coopératives citoyennes, principe cher à IEW, fera partie intégrante des critères d’attribution.

Elément essentiel de la stratégie wallonne, ce décret devrait permettre un développement éolien qui, non seulement, rencontre les objectifs wallons de production d’énergie renouvelable à l’horizon 2020 mais s’avère aussi cohérent à l’échelle du territoire wallon et tienne compte de façon plus globale et cohérente des contraintes environnementales.

Dans ce contexte et même si certains éléments restent perfectibles, Inter-Environnement Wallonie appelle le Gouvernement et le Parlement wallons à valider l’ensemble de ces outils avant la fin de la législature. 

La fédération environnementale se montrera pour sa part vigilante quant à la mise en œuvre du décret et analysera tout particulièrement les conditions d’évaluation des incidences sur l’environnement dans le cadre des appels et attributions de l’équipement des lots.

Contacts :

Pierre Titeux, Attaché de presse : 081.390.757 – 0479.497.656
Christophe Schoune, Secrétaire général : 0477.685.021