Vent de Raison

Cinq raisons de refuser les éoliennes en Wallonie

Avec la pincée d'éoliennes actuellement installées, il arrive qu'on ait trop de courant... impossible à stocker puisque le stockage double le prix, impossible à réguler malgré la proximité de voisins: ils n'en ont pas plus besoin que nous. En plus de cette raison évidente et visible, il reste cinq raisons fondamentales de refuser les éoliennes en Belgique.

1/ Les combines financières permises permettent à nombre de promoteurs d'encaisser des millions d'euros après avoir misé quelques milliers d'euros. Cette forme de vol, souvent légal, est généralisé dans l'histoire de la Belgique. Le Belge ne veut pas le savoir et il paye 30% d'impôts en trop. (1)

2/ Même si l'argent du contribuable n'était pas légalement volé, si tout se passait de manière transparente, les éoliennes aujourd'hui fournissent une électricité beaucoup trop chère à la production... et cela va devenir bien pire si les 1.000 éoliennes prévues sont installées. A ce stade, les centrales thermiques (presque toutes nouvelles et imposées par les éoliennes) qui devront suivre les variations incessantes des éoliennes verront leur consommation d'énergie augmenter jusqu'à correspondre à l'énergie produite par les éoliennes. (2)

3/ Depuis le début, tous les objectifs imposés par l'Union à la Belgique sont satisfaits par les centrales thermiques aux pellets. Ces centrales sont... bridées ce qu'il faut pour garder une place à l'électricité des éoliennes et maintenir pour tous les Kwh "verts" le prix excessif, celui de la production éolienne ! Précisons que les objectifs de 2020 sont accessibles aujourd 'hui par ces centrales aux pellets... sans éoliennes. (3)

4/ En 2020 il y aura des éoliennes... partout. Le cadre éolien limite les zones implantables à 1% du territoire mais il s'agit de 1.000 petites ou grandes taches aptes à recevoir 1 à 20 éoliennes et qui ne pourront plus être contestées. On verra des éoliennes de partout ou presque, on souffrira physiquement ou psychiquement... partout. On payera beaucoup plus cher un courant électrique déjà parmi les plus chers d'Europe. Ce n'est pas ce qu'on appelle le progrès. Le peuple avait commencé à se défendre mais grâce au "cadre éolien"les résistants seront neutralisés.

5/ Si on doit implanter des éoliennes "parce que tout le monde le fait et que c'est donc parfait", sachez que la Hollande, l'Angleterre, l'Italie... freinent des 4 fers. L'Allemagne et le Danemark fabriquent des éoliennes et doivent nous encourager à les acheter...

Malheureusement, il est bien clair que ceux qui avaient progressivement réussi à empêcher la destruction du milieu par les éoliennes l'ont presque toujours fait sous la menace de la dégradation de leurs conditions de vie personnelles (attitude NIMBY), il fallait donc que nos politiques évitent le Nimby au niveau de la Région, Nimby inévitable si nous ne voulons pas être écrasés par les dettes, les problèmes divers, la pollution. (4)

(1) Dans un pays comme la Suisse où le citoyen peut intervenir directement dans les décisions – c'est la démocratie directe – il paye 30% d'impôts en moins qu'en Belgique.

(2) Le passant qui regarde une éolienne se dit qu'elle tourne et donc produit de l'énergie. Il ne voit pas cette variation incessante car la vitesse de rotation a l'air d'être toujours la même. Sommet de tromperie car, le plus souvent, une éolienne tourne... en entretenant son propre mouvement, sans donner la moindre énergie au réseau. Pendant ce temps, les centrales thermiques les suppléent et polluent de plus en plus...

(3) Le "Qualiwatt" a été inventé pour réserver les gains... aux étrangers qui fournissent les éoliennes, aux banques et aux promoteurs, le plus souvent des firmes étrangères.

(4) Bien que 10 fois plus puissantes et 3 fois plus hautes, les éoliennes pourront rester à 450m des habitations comme avant et produire (en réalité) 10 décibel de plus (5 "légalement") vu leur format.