Vent de Raison

EDF supprime 5 000 postes. Sa filiale EDF Énergies Nouvelles ne créera pas d’emplois en France

 

Les chiffres que le PDG du groupe EDF vient de laisser filtrer, repris par  un article de J-M Bezat dans Le Monde *, confirment la mauvaise situation économique du groupe dont la survie ne sera  possible qu'avec la vente de 10 milliards d'actifs, notamment dans les centrales au charbon, et le licenciement de 5000 salariés.
La dette d’EDF demeure à un niveau très élevée (37,4 milliards) et la saignée dans les forces vives de la recherche du groupe EDF va se  poursuivre pour atteindre -37%  soit 1700 emplois contre  2 700 emplois dans les années 2 000.

Lire l'article sur epaw.org
>>EDF supprime 5 000 postes